Beau Sourire

Chirurgie orthognathique
Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé Diplôme : DIU Mention : DIU Santé Parcours : Chirurgie orthognathique

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 512 € Formation continue prise en charge individuelle: 1516.57 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
2 semestres

:: Description de la formation :

Objectif Général :
Connaître les principes théoriques et pratiques de prise en charge orthodontico-chirurgicale d'une dysmorphose dento-maxillaire.

Objectifs spécifiques :
- Décrire les composantes anatomo-physiologiques de la sphère oro-faciale.
- Définir les étiologies des dysmorphoses dento-maxillaires
- Etablir le diagnostic d'une dysmorphoses dento-maxillaire
- Décrire les stratégies de prise en charge thérapeutique pré-chirurgicale des dysmorphoses dento-maxillaires
- Décrire la prise en charge chirurgicale des dysmorphoses dento-maxillaires
- Définir les approches complémentaires en chirurgie orthognathique

L'enseignement théorique comprend 56 heures réparties sur 6 modules.
L'enseignement pratique comprend 54 heures réparties sur un module d'enseignement interactif (Module 7) et des stages pratiques au bloc opératoire, en consultation et en laboratoire de prothèse.

 

:: Public concerné et pré-requis :

Veuillez avoir l'amabilité de vérifier que votre contrat d'assurance vous prenne en charge pour cette activité universitaire.
Les universités Claude Bernard - LYON 1 et Jean Monnet (SAINT-ETIENNE) ne pouvant engager leur responsabilité en cas d'accident

Sont admis à s'inscrire :
- Internes et Assistants-Chefs de clinique inscrits au DESC de Chirurgie Maxillofaciale
- AFS et AFSA inscrits en filière « Stomatologie et Chirurgie Maxillofaciale »
- Etudiants en Odontologie à partir de la 4ème année d'étude et Internes en Odontologie
- Etudiants inscrits au Certificat d'Etudes Complémentaires Spéciales Mention Orthodontie (CECSMO)
- Docteurs en médecine spécialistes en Stomatologie et/ou Chirurgie Maxillofaciale
- Docteurs en chirurgie dentaire titularisés Spécialistes qualifiés en Orthopédie Dento-faciale

Capacité d'accueil : 12 étudiants maximum par an.
Mode de sélection des candidats : Examen des Titres et Travaux des candidats par les responsables d'enseignement (Pr. Beziat - Pr. Bouletreau - Pr. Breton - Pr. Seguin).

Accord écrit du responsable d'enseignement à joindre obligatoirement au dossier d'inscription
Télécharger la demande d'accord écrit

:: Spécificités et conditions d'accés :


Droits de réinscription :

           - Formation initiale : 303 €
           - Formation continue : 603 €

 

 

:: Modalités d'inscription :

Responsable d'enseignement
Professeur Pierre BOULETREAU
Service de chirurgie maxillo-faciale
Centre Hospitalier LYON-SUD
Chemin du Grand Revoyet  -  69495 PIERRE-BENITE

Demande de renseignements
Madame Joëlle POLI - secrétariat du chirurgie maxillo-faciale du Centre Hospitalier LYON-SUD
Téléphone : 04.78.86.19.35    joelle.poli@chu-lyon.fr

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1
Service des  Spécialités Médicales
8, avenue Rockefeller  -  69373 LYON cedex 08
Téléphone : 04.78.77.75.70

:: Modalités d'évaluation :

Durée de la formation : 1 an

Modalités de contrôle des connaissances :
a) Assiduité : exigée pour être autorisé à se présenter à l'examen (seules 2 absences seront autorisées en cours d'année).
b) Deux épreuves successives :
          1- Examen écrit : Proposé en fin de cycle d'enseignement sous forme de question à réponse ouverte à traiter en une heure. Noté sur 20 points.
Il faut obtenir la moyenne de 10/20 pour être autorisé à se présenter à l'examen oral

          2- Examen oral : Présentation et discussion d'un cas de chirurgie orthognathique avec proposition de plan de traitement orthodontico-chirurgical. Entretien de 20 minutes + 10 minutes de discussion. Noté sur 20 points.

Conditions d'obtention du diplôme :
          a) Admissibilité à l'oral : Obtenir une note de 10/20 minimum à l'examen écrit.
          b) Note éliminatoire à l'oral : Une note inférieure à 8/20 est éliminatoire à l'oral.
          c) Obtention du diplôme : Total des notes de l'écrit et de l'oral sup. ou égale à 18/40.

Il est organisé une seule session d'examen par an. Un délai d'une semaine séparera les examens écrits et oraux.

Dépister le Sida et la syphilis en 15 minutes à l'aide d'un smartphone

Des ingénieurs américains ont mis au point un petit accessoire qui, branché sur un simple smartphone, permet de détecter dans le sang la présence de ces deux maladies sexuellement transmissibles.







Déficience intellectuelle - Handicap mental
Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé Diplôme : DIU Mention : DIU Santé Parcours : Déficience intellectuelle - Handicap mental

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation continue prise en charge individuelle: 1038.57 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
2 semestres

:: Description de la formation :

Justification de la création d’un DIU sur la déficience intellectuelle.La déficience intellectuelle responsable de handicap mental touche 2,5 % de la population. Il s’agit d’une pathologie sévère de l’adaptation à l’environnement dont les conséquences dépassent largement le champ de la médecine ou de l’école, mais bouleversent l’ensemble de la vie personnelle, sociale, affective, de la personne déficiente mentale et de son entourage. Pourtant, à notre connaissance, aucune formation universitaire initiale ou continue propose actuellement une approche transdisciplinaire, destinée à la fois aux professionnels de la santé et de l’éducation travaillant auprès de personnes avec un handicap mental. Il est urgent, au-delà des clivages, d’harmoniser les approches des différents professionnels autour d’un corpus commun minimum de connaissances. C’est l’objet de ce DIU.   

Historique de la création de ce DIU.La création d’un DIU transdisciplinaire sur la déficience intellectuelle (handicap mental) résulte d’une synergie entre plusieurs acteurs, sensibilisés par la carence majeure de formation des personnels travaillant auprès de personnes handicapées mentales dans notre pays. 

Il est crée à l'université Claude Bernard Lyon 1 en association  avec les université de Rennes 2, Paris VI et Montpellier I.

Durée de la formation : 1 an
Programme de l'enseignement
- enseignement théorique : 102 heures réparties en 3 séminaires du lundi 14h au vendredi 15. Présence obligatoire. 
Date des modules : décembre, mars, mai.
Méthodes pédagogiques : exposés théoriques, présentations d'expériences pilotes et d'outils divers sous forme de vidéos, échanges d'expériences entre les participants.
Lieu d'enseignement : Hôpital Pitié – Salpetrière, Paris.
- stage pratique :Le stage est couplé à la rédaction du mémoire de DIU (cf infra). Il est constitué d'une série d'au moins 4 visites d'une demi-journée minimum, dans au moins trois structures différentes au service d'enfants ou adultes handicapés mentaux dans différents secteurs (diagnostic, scolarisation, travail, lieu de vie), auprès de professionnels variés. Etant donné la diversité des formations initiales et des origines géographiques des personnes assistant au DIU, aucun lieu de visite n'est agréé a priori. Les lieux de visite et leur durée seront proposés par les participants en fonction de leur sujet de mémoire, et validés par le comité pédagogique qui sera particulièrement vigilant sur le caractère

:: Résumé de la formation :

Module 1.  Aspects Epidémiologiques et sociologiques. Diagnostic positif clinique.
- Comprendre les modèles anthropologiques et culturels, l’évolution des concepts sur le handicap mental, le contexte législatif et sociologique en France et dans les autres pays européens.
- Acquérir des connaissances sur les théories du développement cognitif, les bases du développement anatomique et fonctionnel du cerveau, le développement psychomoteur normal, les signes d’alerte d’un retard psychomoteur, les outils d’évaluation cognitive (QI), adaptative et psychopathologique, les critères de diagnostic positif, les principaux diagnostics différentiels, les situations associées à un trouble sensoriel ou moteur. Savoir accompagner l’annonce d’un diagnostic de déficience mentale.

Modules 2 et 3.  Physiopathologie. Diagnostic étiologique. Syndromes cliniques fréquents.
- Acquérir des notions de base sur la physiopathologie de la déficience intellectuelle (mécanismes lésionnels et/ou fonctionnels), sur les principales causes : lésions cérébrales acquises (embryo-foetopathies infectieuses, toxiques, vasculaires) ante, péri ou postnatale, les malformations cérébrales, les maladies héréditaires du métabolisme, les épilepsies graves, les aberrations chromosomiques et les maladies monogéniques (notions de base de génétique humaine).
- Connaître les syndromes cliniques les plus fréquents (chromosomiques, monogéniques…), dont la trisomie 21, le syndrome de l’X fragile, certains syndromes microdélétionnels (deletion 22q11, Williams, Prader willi, Angelman).
- Se familiariser avec la démarche du diagnostic étiologique d’une déficience intellectuelle (rôle du neuropédiatre, du généticien, du psychiatre), l’intérêt et les limites des examens complémentaires (imagerie cérébrale, caryotype et génétique moléculaire, biochimie, neurophysiologie).
- Comprendre les enjeux techniques et éthiques du diagnostic prénatal (biologique ou échographique), la démarche d’évaluation pronostique d’une image cérébrale anormale, les étapes de la prise de décision sur la poursuite de la grossesse, l’accompagnement des couples.
- Comprendre les enjeux éthiques et les conséquences psychologiques d’une annonce de diagnostic génétique pour la personne déficiente et sa famille. Connaître la législation et les règles de bonne pratique en génétique.

Modules 4.  Apprentissage – activité – travail : de la neuropsychologie à la pédagogie.
- Connaître le rôle des différents professionnels et structures sanitaires, médicosociales, de scolarisation et professionnelles au service des personnes handicapées mentales, les expériences concrètes en France et à l’étranger.
- Comprendre la personne déficiente : évaluer les compétences cognitives préservées, les profils neuropsychologiques ou comportementaux spécifiques.
- Contribuer en fonction de sa compétence à la conception, réalisation et évaluation d’un projet personnalisé de scolarisation ou professionnel, prenant en compte la personne déficiente et l’environnement. Connaître les principales stratégies de remédiation cognitive, psychologique, orthophonique, ergothérapeutique. Intégrer les notions de « bientraitance » et d’autodétermination. Découvrir les expériences concrètes en France et dans différents pays européens.

Modules 5.  Suivi médical et psychologique de l’enfant à l’adulte
- Connaître les principaux « surhandicaps » communs aux personnes déficientes mentales pour favoriser leur prévention ou leur traitement précoce : épilepsie, troubles du sommeil, de l’alimentation (déglutition, obésité, cachexie…), troubles pubertaires, soins dentaires, complications ORL, suivi gynécologique, orthopédique, cardiologique.
- Analyser (sémiologie, psychopathologie) et accompagner une situation de crise, un troubles du comportement (auto et hétéro agressivité), un troubles de l’humeur, une décompensation psychotique.
- Connaître les formes d’expression de la douleur chez la personne déficiente mentale. Connaître les grands principes de pharmacologie des psychotropes et antalgiques. Accompagner le vieillissement et les périodes de séparation.
- Connaître les centres ressources et les réseaux de suivi au long cours, de l’enfant à l’adulte, les types d’intervention (Prévention primaire, secondaire, tertiaire), l’utilité et le contenu d’un dossier de liaison.

Modules 6.  Vie quotidienne
- Connaître le statut de la personne handicapée (taux d’invalidité, aides financières, protection des majeurs), les régimes de couverture sociale, l’organisation administrative (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, Maison Départementale des Personnes Handicapées, Commission des Droits et de l’Autonomie des personnes handicapées).
- Appréhender la vie quotidienne de la personne handicapée mentale : vie en foyer, personne handicapée vieillissante, services d’aide à domicile, accueil temporaire, pratique sportive, activité artistique, culturelle, vacances, communication, environnement affectif et spirituel de la personne handicapée (vie affective / sexualité / maternité).
- Intégrer l’environnement social de la personne handicapée (fratrie, grands parents), les situations particulières (abandon, adoption), les transports (spécifiques, collectifs).
- Prendre en compte le rôle des associations de familles.

:: Public concerné et pré-requis :

Public visé : Personnel soignant et éducatif ayant déjà une expérience professionnelle auprès de personnes atteintes de déficience intellectuelle

Titres et diplômes requis pour l'inscription : le diplôme d’Etat ou à défaut le diplôme professionnalisant (DESS…) autorisant l’exercice de l’une des professions suivantes :
- médecin (généraliste ou spécialiste),
- psychologue clinicien,
- psychomotricien,
- orthophoniste,
- Ergothérapeute
- kinésithérapeute           
- infirmier,            
- orthoptiste,           
- assistant social,            
- éducateur spécialisé,           
- enseignant spécialisé (CAPA-SH). 
- Pour les personnes diplômées dans un pays étranger : délibération sur dossier du comité pédagogique. 
- Pour les Directeurs d’établissements sanitaires ou médicosociaux (ou les directeurs d’associations en lien avec le handicap mental) n’ayant pas l’un des diplômes mentionnés ci-dessus, délibération sur dossier du comité pédagogique.

Accord obligatoire du responsable, donné par le responsable sur CV et lettre de motivation et copie de diplôme

Capacité d'accueil : 25 à 50 étudiants

:: Spécificités et conditions d'accés :

:: Modalités d'inscription :

Responsable d'enseignement :
Professeur Vincent DES PORTES
Service de neurologie pédiatrique
Hôpital Femme Mère Enfant
59 Bld Pinel
69500 BRON
04 27 85 53 76

Renseignement pédagogique:
Mme Bonnet Anne - 06 25 62 41 48 - neuf.bonnet@club-internet.fr

Renseignement administratif
Université Claude Bernard Lyon 1
Spécialités médicales
8 avenue Rockefeller
69373 Lyon cedex 8
04 78 78.56.08

:: Modalités d'évaluation :

1 an

1/ Assiduité : Présence obligatoire à tous les séminaires sauf raison majeure. 

2/ Contrôle des connaissances : Examen écrit en septembre (une seule session annuelle) sur les six modules : épreuve de Cas cliniques avec questions ouvertes courtes – durée 2 heures  -  coefficient 2.
Le succès à l’épreuve écrite ne conditionne pas d’admissibilité à soutenir l’oral. En cas de note inférieure à dix, rattrapage lors de l’épreuve orale. 

3/ Rédaction d’un mémoire (15 à 30 pages) - coefficient 1.
- Description détaillée d’une (ou plusieurs) observations cliniques, relatant toutes les dimensions du handicap mental (diagnostic positif et étiologique, complications et suivi médical, psychopathologie, pédagogie, projet de vie, implications familiales et institutionnelles), suivi d’une discussion argumentée sur une problématique spécifique mise en exergue par l’observation.
- Description du contenu et de l’intérêt des visites dans les structures en charge du patient, pour éclairer le cas clinique.
- Choix par le candidat avant fin janvier d’un directeur et d’un sujet de mémoire (accord écrit du directeur).
- Manuscrit à rendre 15 jours avant l’oral dernier délai. 

4/ Epreuve orale : Auto présentation (parcours et projet professionnel) + soutenance du mémoire - coefficient 1. 

5/ Conditions d'obtention du diplôme : Assiduité aux modules et note moyenne totale > 10, incluant les trois épreuves selon les coefficients suivants :
- Contrôle écrit des connaissances (un seul examen pour les 6 modules)           coefficient 2
- Rédaction du mémoire (présentation du cas clinique et des visites)                  coefficient 1
- Epreuve orale (projet professionnel et Soutenance du mémoire)  coefficient 1


À 94 ans, cette chinoise est sortie du coma en ayant "oublié" sa langue maternelle

Admise à l'hôpital suite à un infarctus cérébral, la vieille dame s'est réveillée deux semaines plus tard en ne pouvant plus s'exprimer qu'en anglais, une langue qu'elle n'avait plus...







Douleur aigue et chronique et soins palliatifs pédiatriques
Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé Diplôme : DIU Mention : DIU Santé Parcours : Douleur aigue et chronique et soins palliatifs pédiatriques

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 859 € Formation initiale spécifique: 659 € Formation continue prise en charge individuelle: 1263.57 € Formation continue prise en charge employeur : 1263.57 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
4 semestres
Site Web pour plus d'information :
31111

:: Description de la formation :

Il est créé, à l'Université Claude Bernard - LYON 1 (Professeur R. ROUSSEAU), en association avec :
- l'Université d'Auvergne - Clermont Ferrand 1 : Professeur C. DUBRAY
- l'Université Henri Poincaré - Nancy 1 : Professeurs P. Bordigoni et  JL Schmutz
- René Descartes - Paris V (Necker enfants malades) : Pr Ph. HUBERT
- Pierre et Marie Curie - Paris VI (Saint-Antoine) Pr G. LEVERGER
- Denis Diderot - Paris VII : Pr Yves NIVOCHE et Jean MANTZ 
un diplôme interuniversitaire de DOULEUR AIGUE ET CHRONIQUE ET SOINS PALLIATIFS PEDIATRIQUES, sous l'égide de la Société Française de Pédiatrie, en collaboration étroite avec la Société Française d'Etude et du Traitement de la Douleur, la Société Française des Cancers se l'Enfant et de l'adolescent et du Réseau Francophone des Soins Palliatifs Pédiatriques.

Le D. I. U. de Douleur Aigue et Chronique et Soins Palliatifs Pédiatriques est destiné à former des soignants pédiatriques médecins et non médecins, à prendre en charge les problèmes spécifiques de la douleur et des soins palliatifs d'enfants de tous âges et culture, du nouveau né à l'adolescent.

Il vise à approfondir des connaissances dans le domaine des sciences biomédicales et sciences humaines, pour développer une approche centrée sur l'enfant et l'adolescent en fin de vie, dans son contexte familial, social et culturel.

Cet enseignement a pour mission d'apporter aux étudiants les connaissances indispensables, y compris les plus récentes, sur le plan fondamental, physiopathologique, clinique et thérapeutique, relationnel et éthique dans tous les domaines de la douleur et des soins palliatifs pédiatriques, afin :
            - d'assurer à l'enfant malade, ainsi qu'à sa famille, une qualité de prise en charge de la douleur et la meilleure qualité de vie jusqu'à la mort de l'enfant
            - de promouvoir la recherche dans le domaine de la douleur et des soins palliatifs pédiatriques
            - de favoriser le développement de la prise en charge pluridisciplinaire.

ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS : Durée de la formation : 2 ans

Une inscription en première année n'est possible que tous les deux ans.
(ouvert à la première année à partir de 2008-2009)

Effectifs prévisibles : 30 à 40 étudiants par an
Volume horaire de l'enseignement : 160 heures de cours théoriques.
L'enseignement du D. I. U. comprend 20 jours de cours  répartis en 10 modules.
Chaque session comporte 16 heures de cours théoriques réparties sur 2 jours du jeudi au vendredi.

:: Public concerné et pré-requis :

ENSEIGNEMENT DISPENSE UNE ANNEE SUR DEUX POUR LA 1ère ANNEE

FERME A LA PREMIERE ANNEE EN 2011-2012

Sont admis à s'inscrire en vue de l'obtention du diplôme après accord du responsable d'enseignement :
      - les médecins
      - les infirmières
      - les kinésithérapeutes
      - les psychologues
      - les chirurgiens-dentistes
      - les ergothérapeutes
      - les psychomotriciens
      - les sages-femmes
      - les éducateurs spécialisés
pouvant justifier d'un diplôme d'Etat français ou étranger
      - les internes en médecine pouvant justifier d'un cursus d'interne d'au moins 2 ans.

Toutes les inscriptions se feront dans l'Université du coordonnateur. (Pr ROUSSEAU - Dr SCHELL).

Pour obtenir l'accord écrit du coordonnateur, il est indispensable d'adresser au secrétariat de l'enseignement - centre Léon Bérard - 69373 LYON cedex 08 :
      - une lettre de motivation expliquant les buts et les débouchés éventuels de l'étudiant, ainsi que son C. V.
      - et éventuellement un courrier d'un responsable de service, confirmant l'intérêt de cette formation, dans le cadre d'un projet institutionnel.

Pour les candidats étrangers, une recommandation d'un responsable de Santé du pays d'origine du candidat, qui confirme que la formation d'un praticien par le D. I. U. fait partie d'un projet institutionnel est nécessaire.

Le comité pédagogique du D. I. U. transmettra, à l'étudiant, son avis favorable à la demande d'inscription.

L'inscription est prise au début de chaque année universitaire, auprès du service de la scolarité de l'Université organisatrice.

L'inscription sera définitive après paiement des droits d'inscription.

IMPORTANT: une adresse e-mail valide pendant l'année du D. I. U. est indispensable et sera demandée avant de délivrer l'accord d'inscription. Cette adresse sera utilisée pendant l'année pour adresser aux étudiants les documents et convocations.

Les organisateurs ne pourraient être tenus pour responsables d'une non communication des documents et convocations en l'absence d'adresse e-mail.

L'accord écrit du responsable d'enseignement doit obligatoirement être joint au dossier d'inscription

:: Spécificités et conditions d'accés :

 

 ENSEIGNEMENT DISPENSE UNE ANNEE SUR DEUX POUR LA 1ère ANNEE

OUVERT A LA PREMIERE ANNEE EN 2010-2011

 

Tarif par an pour les étudiants inscrits en D. E. S. - A. F. S. ou A. F. S. A. : 656 € 

En cas de redoublement, les droits d'inscription se limiteront aux droits administratifs

 

:: Modalités d'inscription :

Responsable de l'enseignement :
Professeur Yves BERTRAND 

Docteur Matthias SCHELL
Institut Hémato-oncologie pédiatrique
1, place Joseph Renaut  -  69008 LYON

Contact : Madame LEROY
              Téléphone : 04.78.78.28.08
              E-mail : leroy@lyon.fnclcc.fr

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1
Service des Spécialités Médicales
8, avenue Rockefeller  -  69373 LYON cedex 08
Téléphone : 04.78.77.75.70

En cas de redoublement les droits d'inscription se limiteront aux droits administratifs 

 

 

:: Modalités d'évaluation :

CONTROLE DES CONNAISSANCES ET MODALITES DE VALIDATION DU DIPLOME

Une participation active à tous les modules d'enseignements est indispensable pour participer aux examens.
L'examen aura lieu dans la faculté organisatrice

Examen de fin de première année : 2 sessions

            - Epreuve écrite : d'une durée de 2 heures, comportant 10 QCM et 2 questions rédactionnelles sur un choix de 4 questions (30 minutesx2) : notée sur 40

Conditions de validation de la première année : obtenir une note moyenne de 20/40.

Une session de rattrapage sera possible en cas de :
                        - non obtention de la moyenne à l'épreuve de juin
                        - raison autre (médicale par exemple) après accord du comité pédagogique. Cette modalité doit rester cependant exceptionnelle.

L'étudiant doit être admis aux épreuves de première année pour pouvoir s'inscrire en deuxième année.

Examen de fin de deuxième année : 2 sessions

Tout étudiant ayant participé à tous les modules d'enseignement peut participer à l'examen.

            - Epreuve écrite : d'une durée de 2 heures, comportant 2 cas cliniques sur un choix de 4 cas proposés : notée sur 50
            - Epreuve orale : constituée par la soutenance orale du mémoire : notée sur 20
            - Mémoire : noté sur 30

Le mémoire écrit, sera rédigé sous la direction d'un des enseignants du D. I. U. ou d'un autre responsable pédagogique, après acceptation par un des responsables du D. I. U.

Le projet de mémoire (titre précis et 10 lignes de commentaires au maximum) doit être adressé au coordonnateur, avant la  2ème session d'enseignement, c'est à dire avant le 31 décembre de l'année de l'inscription, afin que les propositions non retenues puissent être signalées à l'occasion de la 2ème session  d'enseignement.

Le mémoire pourra être :
            - soit un projet professionnel, un projet d'actions ...
            - soit un document (revue de littérature, un futur article, etc...)

Le projet doit idéalement comporter entre 20 et 30 pages et ne doit en tout cas pas dépasser 50 pages, double interligne, police 12.

Ce document devra être remis en trois exemplaires deux mois avant l'examen de la deuxième année et sera présenté par oral, par le candidat, au moment de l'examen final (juin). L'étudiant obtiendra 2 notes pour ce mémoire, l'une pour la rédaction, l'autre pour la présentation orale.

Conditions de validation de la deuxième année : obtenir une note supérieure ou égale à 50/100 à l'ensemble des épreuves de la 2ème année. L'obtention d'un 0 à l'examen oral est éliminatoire.

En cas d'échec aux épreuves de 2ème année, une session de rattrapage sera prévue en septembre dans les mêmes conditions que pour la 1ère année. Le candidat passera alors l'ensemble des épreuves de la deuxième année ou celle pour laquelle il n'a pas obtenu la moyenne.

En cas de non réussite, le candidat peut conserver les notes de première année pendant deux ans et se réinscrire en 2ème année pour repasser l'ensemble des épreuves de la deuxième année.

 


Que faire en cas de malaise vagal ?

L'animateur Patrick  Cohen a fait mardi 3 février 2015 un malaise vagal en direct à la télévision. Comment reconnaître ce type de malaise ? Quels sont les gestes à adopter ?







Droit médical
Domaine : Attestations d'études universitaires en Santé Diplôme : AEU Mention : AEU Santé Parcours : Droit médical

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 527 € Formation continue prise en charge individuelle: 639 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
2 semestres

:: Description de la formation :

Il est créé, à l'Université Claude Bernard - LYON 1, une Attestation d'Etudes Universitaires sanctionnant un enseignement relatif au DROIT MEDICAL ; enseignement interuniversitaire réalisé dans le cadre de l'Université Claude Bernard.

L'enseignement est donné dans le courant de l'année universitaire ; il est théorique et pratique
L'enseignement pratique consiste en des colloques, avec participation avec des spécialistes de Droit Médical, en particulier des magistrats, ainsi que des visites à des organismes intéressés par cette discipline

:: Public concerné et pré-requis :

           a)  - les docteurs en médecine
                        - les pharmaciens diplômés
                        - les chirurgiens dentistes diplômés
            b) - les licenciés en droit, en lettres, en sciences
            c) - les étudiants en médecine ayant validé de 2ème cycle d'études médicales
            d) - les personnalités dont les titres sont reconnus équivalents par le Président de l'Université Claude Bernard
            e) - peuvent être inscrits, comme auditeurs de formation continue et sur autorisation du responsable de l'enseignement, les personnes ne correspondant pas aux conditions ci-dessus : sages-femmes, psychologues …(il ne leur sera pas délivré de diplôme mais une attestation de suivi des enseignements)

:: Spécificités et conditions d'accés :

          

:: Modalités d'inscription :

Responsable d'enseignement :  

Professeur Daniel MALICIER
I. M. L.
DOMAINE ROCKEFELLER
Téléphone : 04.78.77.70.51

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1
Service des Spécialités Médicales
8, avenue Rockefeller   -   69373 LYON CEDEX 08
Téléphone : 04.78.77.75.70

:: Modalités d'évaluation :

Durée : 1 an
L'examen comprend les épreuves suivantes :
                                   A - Epreuve écrite
            a) - composition écrite d'une durée de 2 heures sur des éléments de Droit (coefficient 2)
            b) - composition écrite d'une durée de 3 heures sur le Droit Médical (coefficient 4)
Pour être admis à subir les épreuves orales, les candidats doivent avoir obtenu une note moyenne au moins égale à 10/20.
                                   B - Epreuves orales  (notées de 0 à 20)
            a) - interrogation sur des notions générales de Droit (coefficient 2)
            b) - interrogation sur le Droit Médical (coefficient 4)
                                   C - Etablissement d'un mémoire   (noté de 0 à 20)
concernant le Droit Médical (coefficient 4) et qui devra être remis au Professeur MALICIER une semaine avant les épreuves orales
Sont déclarés admis, les candidats ayant obtenu une note au moins égale à 10/20 à l'ensemble des épreuves de l'examen.
Une note inférieure à 4/20 à une épreuve est éliminatoire.
Il y a une seule session d'examen par an, à la fin de la scolarité.


ETATS-UNIS. La rougeole est de retour

La rougeole, censée être éradiquée aux États-Unis depuis 2000, est réapparue en décembre 2014 en Californie. Le foyer de l'épidémie a été localisé dans le parc...







Evaluation en santé
Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé Diplôme : DIU Mention : DIU Santé Parcours : Evaluation en santé

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 489 € Formation continue prise en charge individuelle: 859 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
2 semestres

:: Description de la formation :

Un diplôme Interuniversitaire d’EVALUATION EN SANTE – Certification, Qualité des Pratiques, Gestion des risques – est organisé conjointement par l’Université Claude Bernard – LYON 1, l’Université Joseph Fourier de GRENOBLE I et l’Université Jean Monnet de Saint Etienne.

Ce Diplôme Interuniversitaire a pour objectif d'offrir une formation approfondie pour les médecins et professionnels de santé et pour les cadres administratifs des Administrations de Santé et de Protection Sociale, amenés, dans le contexte de leurs activités professionnelles ou de recherche, à entreprendre des actions d'évaluation en santé. Ce domaine comprend les méthodologies d'évaluation des pratiques professionnelles, d'organisation de la certification des établissements de santé, de gestion de la qualité et des risques en santé, y inclus l'accréditation des équipes à risque et les programmes d'amélioration de la qualité des soins et le sécurité du patient.

L'enseignement  est organisé à Lyon d'une durée de: 

- Enseignement Théorique : 60 heures
- Enseignement pratique : 20 heures
- Stage pratique : 40heures + mémoire

- 12 séminaires d'une journée rassemblant l'ensemble des inscrits, au cours desquels seront développés les thèmes de la formation : méthodologies de l'évaluation des pratiques;  élaboration, diffusion, impact des recommandations de pratique ; gestion de la qualité et des risques en santé 

:: Public concerné et pré-requis :

Cette formation est ouverte aux :
            - docteurs en médecine
            - docteurs en pharmacie
            - étudiants en médecine, pharmacie, odontologie inscrits en 3ème cycle
            - dentistes
            - vétérinaires
            - kinésithérapeutes
            - sages-femmes et cadres sages-femmes
            - infirmières et cadres infirmiers
            - cadres des administrations de Santé et de Protection Sociale
            - autres professions paramédicales en contact direct avec les soins donnés aux patients
Effectif minimum: 5  en dessous duquel le dîplome n'ouvrira pas
Le nombre de places disponibles est de 20 environ
L’autorisation d’inscription est délivrée par l’enseignant responsable de l’Université Claude Bernard – LYON 1, ou de l’Université Joseph Fourier de GRENOBLE I ou l’Université Jean Monnet de Saint Etienne.

L'accord écrit du responsable d'enseignement doit obligatoirement être joint au dossier d'inscription

:: Modalités d'inscription :

Responsable de l'enseignement :
Professeur Yves MATILLON
Professeur Cyrille COLIN
Département d’Information Médicale
162 avenue Lacassagne  -  69424 LYON CEDEX 03
Téléphone : 04 72 11 57 71
Télécopie : 04 72 11 57 20

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD – LYON 1
Service des Spécialités Médicales
8, avenue Rockefeller  -  69373 LYON CEDEX 08
Téléphone : 04 78 77 75.70

:: Modalités d'évaluation :

Durée : 1an
Le contrôle des connaissances sera effectué par des épreuves écrites anonymes comportant :
 - une épreuve de connaissance méthodologique appliquée à une situation professionnelle
(questions rédactionnelles courtes) durée 1 h 30
 - une étude de cas concernant une question pratique d’évaluation posée dans le cadre d’une situation concrète (travail personnel)

- Assiduité sur 10

- Ecrit sur 60

- memoire sur 30

 -Il n’est organisé qu’une session par an durant le mois de juin.
Les candidats qui, pour une raison majeure, n’auraient pas pu se présenter au contrôle des connaissances, pourront le faire l’année suivante sans suivre à nouveau la formation théorique. Ils devront alors se réinscrire à l'université et payer la totalité des droits d'inscription.
Pour être déclarés admis, les candidats devront obtenir la moyenne générale requise à l’ensemble des  épreuves.

Des acquisitions partielles peuvent être reportées sur l'année suivante: les notes de l'écrit ou les notes du mémoire. 


E-thérapie









Congres Medecine Legale

Formation Chirurgie

Formation Genetique

Congres Ophtalmologie

Doctoram